Revendeur exclusif France de Beylerbeyi Raki

Origine du lait de Lion

Le Raki (prononcez Rakeu en Turquie) est la boisson traditionnelle et nationale de la Turquie qui a une histoire datant du XIXe siècle. On trouve du raki ou le lait de Lion principalement en Turquie, mais aussi dans les pays des Balkans, du Moyen-Orient et du Caucase sous des formes différentes. On a pensé tout d’abord à se servir du sucre dans le résidu du traitement de vin. Puis avec l’ajout de l’anis, le raki a pris sa caractéristique turque.

Le voyageur turc, le célèbre Evliya Çelebi (1611 – 1682), a énuméré les artisans d’Istanbul dans son livre sur ses voyages. Parmi les artisans, il a également mentionné les fabricants de raki. On sait qu’à l’époque, il y avait plus de 100 ateliers qui employaient plus de 300 personnes dans la production du raki. Evliya Çelebi mentionne aussi les tavernes d’Istanbul où l’on consommait cette boisson.

beylerbeyi raki

Composition

Le raki est fait à partir de différents fruits dans différentes régions, mais les raisins, les figues et les prunes sont les principaux ingrédients de base. Le raki n’est pas une boisson de fermentation comme le vin et la bière, mais une boisson de distillation.

En Turquie, le raki est produit à partir de marc de raisin, c’est-à-dire ce qui reste du raisin lorsque le jus servant à produire le vin en a été extrait : un peu de jus, les peaux et des pépins. Ce mélange fermente jusqu’à ce que le sucre se transforme en alcool, est appelé Düz Raki. Il chiffre à plus de 40° d’alcool.

L’univers du Raki

De nos jours, en Turquie, le raki a ses rituels. Le plus important est qu’il doit être consommé accompagné de mezzes. Emblème de la cuisine turque, le mezzé consiste en un assortiment de petits plats chauds et froids. En raison de l’anis qu’il contient, le raki change de couleur et devient blanc laiteux quand on y ajoute de l’eau.

Aussi, il est très apprécié avec des fruits de mer ou du poisson. On l’accompagne également d’un verre d’eau pure ou d’un verre de jus de betterave pimenté (şalgam). Il se consomme surtout le soir, entre amis, en famille. C’est une boisson très prisée par les Turcs qui l’ont surnommé  “Le lait de Lion”! (aslan sütü).